Être rappelé




Retour en haut

Économie circulaire

ÉCONOMIE CIRCULAIRE

Achetez-vous une nouvelle télé à chaque fois que les piles de la télécommande sont HS ?

Alors pourquoi changez-vous de smartphone lorsqu’il « ne tient plus la batterie » ?

Durée de vie théorique / réelle d’un smartphone

Les études récentes montrent qu’un smartphone est remplacé en moyenne tous les 18 à 24 mois. Pourtant, un smartphone pourrait tenir théoriquement … 6 ans ! En 2020, les iPhone 5s se vendent toujours, alors qu’ils sont sortis en 2013 !

Plusieurs facteurs expliquent cet écart impressionnant.

D’abord, les téléphones tombent en panne et les réparer n’est pas à la portée de tous : batteries intégrées, écrans difficiles à démonter (car ils embarquent bien souvent désormais des capteurs propres à chaque téléphone et qu’on ne peut donc pas transposer), oxydation… L’intervention de réparateurs spécialistes est bien souvent nécessaire.

Ensuite, l’effet de mode est indiscutable. L’arrivée d’un nouveau modèle pousse mécaniquement tous les autres vers la sortie. Sans tomber dans l’excès, l’iPhone 11 sorti en 2019 est-il obsolète en 2020 ? L’iPhone 12 est il réellement indispensable à notre survie professionnelle ou sociale ?

Enfin, les mises à jour logicielles successives deviennent de plus en plus gourmandes et nécessitent un smartphone à la hauteur pour les faire tourner.

Cette boulimie de consommation n’est pas sans conséquence sur notre environnement et notre budget et il est de notre devoir de la réguler.

L'impact sur l'environnement

Dans un monde qui ressemble désormais à un village, la production d’un smartphone n’est plus localisée. Pour profiter des meilleurs prix de matières premières et de main d’œuvre, un smartphone est produit partout dans le monde.

Conçu la plupart du temps aux Etats Unis, produit en Chine à partir de matières premières récupérées en Afrique, en Russie, aux Etats Unis ou au Brésil, le smartphone revendu partout sur le globe aura beaucoup voyagé avant d’arriver dans notre main.

Cliquez ici pour avoir accès à un dossier complet sur le sujet :
https://open-ressources.fr/dossier/quels-sont-les-reels-impacts-des-telephones-portables/

Les ressources sur le sujet ne manquent plus et les consommateurs sont désormais prêts à agir pour une consommation responsable, surtout s’ils peuvent retrouver cela dans leur budget.

Notre action chez Leasephone.fr : l’offre
“ceinture et bretelles”

Notre mission au quotidien est la lutte contre l’obsolescence des smartphones en adaptant le service au besoin réel de nos clients. Ainsi, vous payez pour ce que vous utilisez. Par exemple, quel est l’intérêt d’avoir un forfait Internet 100Go si vous n’en utilisez en réel que 5 ? Et que pour 5Go vous pourriez payer 3 fois moins cher ? Pourquoi payer pour détenir un bien plutôt que pour ce qu’il vous apporte ?

Chez Leasephone, nous considérons que votre business ne doit pas dépendre de votre smartphone. C’est pourquoi notre offre inclut l’assurance et la garantie pendant toute la durée de votre utilisation. Vous pouvez désormais payer uniquement pour l’usage et le service, sans payer pour le produit en lui-même. Notre offre complète vous permet bien sûr d’avoir un smartphone haut de gamme qui permettra à vos collaborateurs de travailler sereinement.

Le cycle de vie du produit : une démarche circulaire qui offre 3 vies à un téléphone

Nos produits sont des produits d’occasion que nous reconditionnons. Concrètement, nous nous approvisionnons exclusivement en Europe et aux Etats Unis. Les produits sont testés dans notre entrepôt situé à Marseille et reconditionnés. Nous changeons par exemple la batterie ou l’écran.

Les produits sont alors loués. C’est leur deuxième vie. A la fin de la location, les smartphones nous reviennent et sont à nouveau reconditionnés, testés et nettoyés.

Ils sont enfin revendus à bas prix ou donnés à des associations. C’est leur troisième vie. Cette démarche permet de diviser quasiment par trois l’impact sur l’environnement de la création d’un smartphone.

En prolongeant la durée de vie des smartphones de 2 à 6 ans en moyenne, nous voulons avoir une démarche éco responsable et nous nous inscrivons dans une démarche d’économie circulaire.